Le Cancer : 21 Juin - 22 Juillet

  Signe d'Eau, féminin, cardinal, régi par la Lune, avec le Cancer nous entrons dans la gloire de l'été.

 

Soleil en Cancer :

 

  A la moindre alerte, le crabe, dérangé, regagne rapidement son trou. Il s'y faufile à reculons et s'y incruste si fortement qu'il est presque impossible de l'en déloger. Il replie ses pattes sous lui, arrondit sa carapace qu'il a très dure, rentre soigneusement pinces et antennes et attend que le danger soit passé.

Votre ami Cancer procèdera exactement de la même façon. Il se retirera dans un silence et une solitude blessés si vous lui avez fait mal et boudera des heures, des jours entiers s'il le faut, jusqu'à ce que vous soyez revenu sur vos propos et que vous l'ayez rassuré sur votre amour inconditionnel pour lui. Le Cancer est très sensible et sa cuirasse n'est là que pour protéger son intérieur tout tendre. Très protecteur vis-à-vis de toutes les créatures sans défense, il s'attend à ce qu'on le dorlote un peu, comme le faisait sa mère, pour laquelle il gardera une quasi-dévotion toute sa vie durant.

 

 Ne vous le représentez surtout pas comme étant infantile.

Il ne l'est pas. S'il a gardé son coeur d'enfant, si homme ou femme, il est, de manière innée, profondément maternel, souvenez-vous qu'il est d'un signe cardinal, donc destiné à diriger.

 

 Son coeur est peut-être vulnérable, prompt à verser des larmes mais avec sa tête, il sait parfaitement où il va et comment y aller. Il a besoin de sécurité affective et matérielle et il fera tout en sorte pour l'obtenir à sa manière. Rappelez-vous le crabe sur la plage, personne ne faisait attention à lui, il devait se mouvoir selon une fantaisie de son invention : un pas à gauche, deux pas en arrière, trois autres à droite. Puis vous vous êtes avisée de vous lever et réalisant soudain que ce petit orteil plein de promesses de votre pied droit était sur le point de lui échapper, il s'est précipité sur lui et s'y est accroché de toute sa puissance, à la vie, à la mort. Personne ne le remarquait mais son plan était prêt depuis longtemps.

 

  Le Cancer, qui saura merveilleusement vous écouter et vous encourager discrètement à lui confier l'histoire de votre vie, restera invariablement très secret quant à la sienne. Ses pensées, ses projets n'appartiennent qu'à lui, et il est trop intimiste pour risquer de les voir éventés. Délicat, raffiné, discret, diplomate et faisant preuve d'un charme presque désuet, le Cancer sait aussi jouer avec vos émotions, et subtilement vous amener à vous considérer être un monstre d'avoir pu vous montrer si dur et injuste envers lui. Il peut lui arriver de s'apitoyer sur son triste sort, mais généralement il se montrera plein de sollicitude et d'attention, même s'il peut avoir cette étrange tendance à ne bouger que si vraiment personne d'autre ne peut sauver à sa place son ami en danger. On pourrait le taxer d'égoïsme, en fait, il se préserve lui-même. Pourquoi en effet gaspiller de l'énergie quand le problème peut se résoudre sans lui ? Mais s'il ne le peut pas, vous pourrez indiscutablement compter sur lui. Il est loyal et fidèle à ses vraies affections.

 

Il est aussi sujet à d'inexplicables, en apparence en tout cas, sautes d'humeur et états d'âme. Il peut être aussi drôle et joyeux que plonger dans des dépressions tellement sombres que le monde entier pourrait venir s'y noyer. Le secret pour parvenir à comprendre l'incompréhensible et parfois brutal changement de comportement de votre ami Cancer, est d'observer attentivement les phases de la lune. Dénuée de chaleur et de lumière, elle réfléchit celle du soleil qu'elle nous renvoie en la transformant au fur et à mesure de son cycle. Mais en fait, elle reste nuit après nuit parfaitement identique à elle-même, ses phases n'étant qu'une illusion d'optique terrestre. Là se situe le mystère alchimique du Cancer, dans le fait qu'il absorbe les données du monde et les transmute en émotions mais que ses tendances lunatiques recouvrent sa réalité plus profonde qui, elle, ne change jamais. La vue d'un enfant maltraité lui arrachera des larmes et lui fera généreusement ouvrir sa bourse, tandis qu'il refusera de payer la note du restaurant si, sur le menu, était inscrit "tomates" au pluriel et qu'il n'en a trouvé qu'une seule dans son assiette.

 

Pour vous attirer les faveurs du Cancer, invitez-le à déjeuner. Même s'il est au régime, il appréciera votre geste bien plus profondément que vous ne pourriez le soupçonner. Pour un Cancer, manger signifie être à la fois accueilli et en sécurité. Vous ne trouverez d'ailleurs jamais ses placards vides. Souvent même, il se prépare à la prochaine guerre, accumulant depuis déjà longtemps boîtes de conserves et aliments déshydratés. L'idée de pouvoir mourir affamé lui fait horreur. Le crabe du bord de la mer a, souvenez-vous-en, la tête  qui sort directement de son estomac. Il sera normalement un fin cuisinier et préfèrera les bons plats mijotés traditionnellement, aux surgelés trop modernes.

 

Au risque de paraître précieux, votre ami Cancer fera toujours les choses dans les règles classiques de l'art. Ce qui est ancien est pour lui doté d'une valeur sans prix. Loin de l'impressionner, la modernité lui est même suspecte. Il préfèrera une belle balance à poids, d'une exactitude plus que douteuse, à cet ustensile de cuisine informatisé qui voudrait vous faire croire qu'il remplira la même fonction. Ne vous avisez surtout pas de jeter sa vieille paire de baskets sales et usées, simplement sous prétexte qu'on voit le jour à travers, votre ami Cancer ne vous le pardonnerait jamais. Il l'a achetée avec son tout premier salaire et elle est chargée d'inestimables souvenirs. Ne vous offusquez pas non plus si vous voyez le magnifique pull en cachemire que vous lui avez offert pour son anniversaire, être toujours dans son emballage d'origine deux ans plus tard. Ce n'est pas qu'il ne lui plaise pas, bien au contraire, mais il est nouveau, et il lui faut du temps pour s'habituer à l'idée. Le Cancer est le signe de la mémoire et rares sont les natifs de ce signe à n'avoir pas un talent très particulier pour la photographie.

 

 

 Comme son homonyme le crabe qui s'accroche avec ténacité à sa proie, le Cancer a de la peine à lâcher ce qu'il considère être à lui (personne ou possession) et s'il a décidé que la réponse devait être "oui" à quoi que ce soit qu'il a à l'esprit, votre "non" n'aura pour effet que de lui faire décréter un état de siège, jusqu'à ce que, de guerre lasse, vous le transformiez en "oui". En cas de danger grave, il sait aussi abandonner une de ses rares pinces. Contrairement au Bélier, premier signe cardinal, le Cancer répète rarement ses erreurs. Il intègre consciencieusement, sans les oublier, les leçons que se charge de lui apprendre l'existence.

 

  Très attaché au passé, impressionnable et imaginatif, il lui est indispensable, s'il veut atteindre une vision claire de la vérité, de parvenir à contrôler son hypersensibilité. Capable alors de protéger véritablement les besoins réels de la vie à venir dont il perçoit instinctivement les hésitations, il contribuera à ce que s'opère dans le plus grand secret, la transformation de la fleur fragile en un fruit lourd de promesses.

 

Les planètes en Cancer verront leurs qualités devenir plus sensibles, plus intuitives, plus protectrices et requérant davantage de sécurité.

 

Les pierres associées au Cancer sont les pierres blanches et douces ainsi que celles qui sont transparentes : le cristal, le béryl, la pierre de lune (le Cancer est régi par la Lune), la craie, la perle et le corail (qui proviennent de la mer)...

 

Son métal est l'argent.

 

Ses couleurs sont le blanc nacré et le bleu-vert.

 

  Parmi les plantes tombant sous sa domination, nous avons toutes les plantes d'eau, ainsi que celles qui en contiennent comme le concombre, le melon, la pastèque, tous les types de champignons et le lotus ainsi que le nénuphar qui poussent dans l'eau. Le lait est associé au Cancer de même que l'alimentation en général.

 

  Les lieux à l'extérieurs liés au Cancer comprennent les plages, les bords de mer, les estuaires, les rivières, les sources (surtout celles qui guérissent), les puits, les eaux navigables, les lacs, les ruisseaux,les fontaines, les marécages, les fossés bordés de joncs, les grottes, les jardins potagers, la terre fertile, les canaux d'irrigation...

 

  A l'intérieur, nous avons toutes les pièces où se trouve de l'eau : les caves humides, la buanderie, l'endroit où se trouve la citerne, la salle de bains, la cuisine ainsi que les éviers, les canalisations et les pompes à eau...

Les bars, les restaurants, les laboratoires, les organisations charitables destinées à nourrir les gens et les stations thermales... sont aussi rattachés au Cancer.

 

  Les parties du corps attribuées à ce signe sont la poitrine (les femmes Cancer l'ont ou bien très développée ou complètement plate), l'oesophage, l'estomac et les organes digestifs, le sternum, le diaphragme, le pancréas, les côtes...

 

Les maladies associées au Cancer sont l'anémie, la dyspepsie,le cancer bien sûr, la jaunisse, le hoquet, l'obésité (souvent par rétention d'eau : émotions mal "digérées"), la mélancolie, l'hystérie, les phobies (le Cancer dont on ne s'occupe pas suffisamment deviendra pour attirer l'attention de son entourage, un très convaincant malade imaginaire)...

 

  Les sages-femmes, les océanographes, les archéologues, les photographes, les chefs cuisiniers, les hôteliers, les tenanciers de bars, les laitiers, les plombiers, les serveurs, les médiums, les pédiatres, les gynécologues, les infirmiers, les chimistes, les techniciens en laboratoire, les marins, les jardiniers, les domestiques, les gardiens, les personnes s'occupant d'oeuvres charitables, les agents immobiliers... exercent tous des activités tombant sous la domination du Cancer.

 

  Les objets réalisés en argent, les miroirs, les incubateurs, les nids, les récipients destinés à transporter des aliments ou des liquides à consommer, les bateaux... sont associés au Cancer.

 

  Ce signe domine entre autres villes d'Alger, d'Amsterdam, de Berne, de Constantinople, de Gênes, de Lübeck, de Manchester, de Milan, de New-York, de Stockholm, de Venise...

 

ainsi que les pays et régions suivants : l'Afrique de l'ouest, le Libéria, l'Ecosse, les Etats-Unis, la Hollande, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay...

 

  André, qui suivit Saint Jean-Baptiste et dont la première réaction, à la découverte du Messie, fut de courir prévenir son frère, fut le disciple qui était du Cancer.

 

Le Cancer qui a à apprendre la liberté, enseigne la dévotion.

 


Quelques illustres personnages :

 

Jean Anouilh, Louis Armstrong, Richard Bach, Ingmar Bergman, Dany Boon, Yul Brynner, Pierre Cardin,  Marc Chagall, Edgar Degas, Gérald Ford, Ernest Hemingway, Hermann Hesse, Helen Keller, Elisabeth Kübler-Ross, Antoine de Saint-Exupéry, Ringo Starr, Rose Kennedy, Gina Lollobridgida, Amadeo Modigliani,  Carlos Santana, le duc de Windsor...