Nous avons voulu aller plus loin dans nos recherches sur cet homme, pour lequel nous avons réalisé sa généalogie et avons par conséquent bon nombre d'informations et données, validées par les actes d'état civil et documents trouvés aux archives départementales de l'Aisne et des Hauts-de-Seine (département où il est décédé).

 

  Nous nous sommes intéressés aux cycles de vie promulgués par Michel Odoul dans son livre intitulé "Dis-moi quand tu as mal, je te dirai pourquoi. Mythologies corporelles et cycles de vie" paru chez Albin Michel. En effet, Michel Odoul, grand spécialiste de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) et de la technique du Shiatsu, j'ai moi-même participé à ses formations, nous livre ici un éclairage intéressant sur  la signification de nos maladies à certaines périodes de notre vie, à des âges bien précis en référence aux cycles temporels décrits par la MTC, la science occidentale et la mythologie.

 

 

Explications :

 

  Le premier cycle celui d'Uranus, le plus long, qui se réalise sur l'espace d'une vie. Il incarne la projection du chemin de vie et la réalisation de l'être. Ce cycle est lui-même coupé en 3 seuils :  21 - 42 et 63 ans pour se terminer à 84 ans. Chacun de ces seuils correspond à une phase de vie pour chacun de nous, à une étape de notre processus de croissance. Chaque étape nous propose d'apprendre, d'intégrer un certain nombre de principes.


  Le deuxième cycle est celui de Saturne qui se coupe en 3 seuils : 28 et 56 ans pour se terminer à 84 ans comme le cycle d'Uranus.

 

  Le troisième cycle est celui de Jupiter et son cycle est de 12 ans : 12 - 24 - 36 - 48 - 60 - 72 et 84 ans.

 

  Sans oublier bien sûr les 12 travaux d'Hercule qu'il reprend et explique en détails en relation avec la MTC.

 

  Pour conclure, ces seuils, s'ils ne sont pas franchis avec succès, peuvent engendrer maladie, rupture et dans le pire des cas, accélérer notre fin funeste.


  Nous avons voulu vérifier l'exactitude de ces données en les comparant à l'astrologie, même si Michel Odoul se défend dans son livre de toute interprétation astrologique ! Car c'est cela même qui nous a intéressé au sein du groupe, c'est-à-dire d'ouvrir ces informations et de les interpréter différemment pour encore mieux les comprendre.


  Pour ce faire, nous avons réalisé différentes révolutions solaires de notre instituteur pour chacune à un âge représentatif d'un seuil d'un cycle soit uranien soit saturnien et vous en livrons les détails et explications.


 




Révolution solaire en 1873 pour ses 21 ans (1er cycle uranien).
Révolution solaire en 1873 pour ses 21 ans (1er cycle uranien).

 

  Nous savons qu'en 1873, cet instituteur s'est marié à l'âge de 21 ans dans le département de l'Aisne. D'après son thème natal, les informations nous laissent supposer qu'il s'agit d'un mariage d'amour. La révolution solaire vient le confirmer, en effet non seulement sa future épouse fait partie de son entourage proche mais elle aura un grande importance dans son destin. La famille ne va pas tarder à s'agrandir. Notre sujet a de fortes ambitions et ses initiatives dans le domaine politique seront nombreuses. Il est porté vers les causes sociales et il connaitra appuis et popularité au sein même de son village.

 

  En conclusion, ce premier cycle est passé avec succès !


Révolution solaire en 1894 pour ses 42 ans (2è cycle uranien).
Révolution solaire en 1894 pour ses 42 ans (2è cycle uranien).


  Cette année 1894 a été pour notre instituteur l'année du désir d'élévation et les initiatives au sein de son groupe social ont été nombreuses. Il a pu tirer profit d'un courant d'opinion et son contact avec le public est bon. Ses difficultés juridiques apparaissent et un long procès d'argent a commencé. Il a eu également de nombreux projets dans le domaine de l'enseignement. Sur le plan de la santé, cet homme est sensible et connaît quelques soucis de dépression nerveuse. Et enfin, sur le plan familial la révolution solaire met en avant la maladie d'un parent. En effet, sa mère décèdera en 1895.

 

 



Révolution solaire en 1908 pour ses 56 ans (2è cycle saturnien).
Révolution solaire en 1908 pour ses 56 ans (2è cycle saturnien).

  Après les cycles uraniens, nous nous sommes intéressés aux cycles saturniens. Le deuxième est particulièrement intéressant car c'est à 56 ans exactement, en 1908 que notre instituteur s'est remarié après une période de veuvage de 6 ans.


  La révolution solaire nous informe qu'il entretenait une liaison cachée avec sa future épouse. Il a attendu que tous ses enfants soient mariés pour pouvoir lui-même officialiser cette union. Ses projets sont multiples mais sont sans grande stabilité à cette période de sa vie. Il est à un an de la retraite et nous voyons bien dans la R.S. un changement dans sa vie professionnelle. Sur le plan de la santé, il connaît un affaiblissement de la vitalité. Sur le plan familial, un événement important l'attend puisqu'il sera grand-père de son premier petit-fils (la filiation est réussie) !


Révolution solaire en 1915 pour ses 63 ans (3è cycle uranien).
Révolution solaire en 1915 pour ses 63 ans (3è cycle uranien).


  Nous sommes ici en 1915 et notre instituteur retraité est maire de son village. La révolution solaire nous confirme un personnage populaire en contact avec son public. Il a réalisé son vœu le plus cher et se retrouve au service d'une collectivité. Il est dans sa sphère d'activité. Mais le danger de dépression nerveuse n'est pas loin car notre sujet en plus de sa charge professionnelle connaît quelques dissentiments familiaux.

 

Ce troisième cycle est positif dans l'ensemble mais reste teinté de quelques nuages sombres !


Révolution solaire en 1932 pour ses 80 ans (8è épreuve d'Hercule).
Révolution solaire en 1932 pour ses 80 ans (8è épreuve d'Hercule).

  Nous avons dressé une R.S. pour l'année 1932 car c'est l'année de son décès, le 11 août à 13 heures T.U. l'année de ses 80 ans. D'après les informations de Michel Odoul, nous serions dans la 8è épreuve d'Hercule à savoir pour le mois de son décès (août = 8è mois), pour l'heure de son décès (13 heures = organe du cœur), pour l'âge de son décès (80 ans = 8è épreuve d'Hercule).

  La révolution solaire met en avant les caractéristiques propres des causes du décès de notre instituteur dans son thème natal. Ces données sont très claires et les reprenons ici : "Sur le plan de la santé, cet homme était protégé contre la mort. Il est décédé tardivement dans sa famille d'une tumeur du cou ce qui l'a entraîné vers une paralysie des muscles situés au niveau de la gorge. "

Or nous savons que le méridien du cœur est en relation avec la langue et permet de distinguer les saveurs. Le cœur est responsable de la circulation du sang et de la vie en nous.  Cet homme venait de perdre sa deuxième épouse et ses préoccupations étaient de l'ordre familial afin de transmettre au mieux son       patrimoine à ses 3 enfants.